Accueil > Travaux en restauration > Protection carrosserie

Protection carrosserie - Comment bien proteger votre 911 sans faire une restauration complète

Dans ce chapitre vous découvrirez comment offrir une protection maximale de la carrosserie de votre 911 ou votre 914 sans pour autant faire une restauration complète. Ce procédé peut s'appliquer aux 911 de 65 à 89 et aux 914.

La carrosserie et les trains roulants de la voiture à traiter doivent être en bon état avant l'application de ce traitement. Si cela n'est pas le cas, les réparations devront être réalisées au préalable.

Une fois la caisse suffisamment déshabillée on procède à son nettoyage par projection de billes de glace carbonique en plusieurs passages successifs.

Un des avantages de la glace carbonique est qu'elle ne détériore pas les éléments en caoutchouc comme les flexibles de frein ou les paliers des suspensions. Un deuxième avantage est qu'elle évite la présence de grain de sable ( ou autres médias ) dans les articulations et les interstices, ce procédé n'en contient pas.

Ce proc√©d√© n'a pas pour but de d√©caper enti√®rement la voiture, mais de retirer tout l'anti-gravillon qui ne tient plus suffisamment et qui ne rempli plus son r√īle de protecteur.

Les passages successifs et de plus en plus ciblés, permettent ensuite de dérouiller les zones oxydées en surface sur la caisse et sur les éléments des suspensions.

Ensuite viennent les opérations de masquage pour appliquer l'anti-rouille et le nouvel anti-gravillon.

Une couche de peinture à la couleur de la voiture est ensuite appliquée.

Les éléments métalliques des suspensions sont peints en noir.

Le traitement se termine par l'application d'une cire de protection contre l'humidité lorsque la voiture est entièrement remontée. Cette cire particulière va sécher sans jamais durcir, elle gardera ainsi toute sa souplesse et sa résistance aux projections. Elle sa devenir de couleur plus foncée en vieillissant.